Cameroun - Environnement. Les villes camerounaises seront bientôt des poubelles géantes

cameroun24.net Jeudi le 29 Juillet 2021 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Le personnel de la Société Hysacam chargé du ramassage des ordures dans nos villes entre en grève dès demain vendredi 30 juillet, a appris cameroun24.

ADS


Le personnel d'Hygiène et Salubrité du Cameroun - Hysacam  est excédé par les promesses farfelues non tenues par le Directeur Général, Michel Ngapanou.

Le ton sera donné dans la ville de Douala où les délégués du personnel ont déjà informé le Chef d'Agence de leur entrée en grève.


« ... Nous venons respectueusement auprès de votre haute bienveillance soumettre cette correspondance dont l'objet est repris en marge.

En effet, suite aux promesses de paiement de salaires du mois de Juin 2021 à nous faites sans succès, nous observerons un arrêt de travail pour le vendredi 30 Juillet 2021 Si nos
salaires mensuels de Juin 2021 ne sont pas positionnés dans nos différents comptes bancaires au plus tard le jeudi 29 juillet 2021.

Aussi, monsieur le Directeur d'agence, nos salaires positionnés dans nos comptes bancaires pour le compte du mois dé Juin 2021, subiront le retranchement de deux échéances sur un mois et nous sortirons des banques sans rien recevoir comme salaire.

Pour renchérir notre correspondance, nous observerons encore un arrêt de travail le mardi 10 Août 2021 si nos salaires mensuels de Juillet 2021 ne sont pas payés au plus tard le lundi 09 Août 2021 ... », écrivent les délégués du personnel.


Cameroun24 a appris que l'ensemble du personnel qui a les même requête se joindra au mouvement. Ces employés qui réclament plusieurs mois  d'arriérés de salaire avaient reçu la promesse ferme de la Direction du paiement d'au moins un mois de salaire pour alléger leurs souffrances.

A ce jour, rien n'a été fait. Du côté de la Direction de Hysacam, un cadre confie à cameroun24 que le problème est du côté de l’État qui est lourdement endetter vis à vis de Hysacam. Les communautés urbaines depuis plusieurs mois ne payent plus leurs factures affirme ce cadre qui a requis l'anonymat.

Ange NGO

Lire aussi : Le ministre des transports annonce d'autres chutes de grêles au Cameroun
Lire aussi : Inondations: La ville de Douala paralysée
Lire aussi : Plusieurs quartiers de la ville de Douala inondés

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS