Cameroun - Femmes. Madame Chantal BIYA, Première Dame du Cameroun : Un symbole d'espoir et d'espérance pour les défis humanitaires du Cameroun

cameroun24.net Jeudi le 23 Juillet 2020 Opinion Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Il est des destins qui résument à eux seuls un chemin de vie : celui de Son Excellence Madame Chantal BIYA, Première Dame du Cameroun, différente des autres premières dames est authentique, en raison de sa personnalité et de ses actions sur l'ensemble du territoire et pour l'enfant africain. 

ADS


Si elle n'est pas née dans une famille aristocratique, pour citer un article récent de caniveau, paru sur la toile, avec un titre à sensation, elle a toujours su incarner par sa noblesse personnelle et d'âme, sa grande générosité, la fonction de Première Dame avec élégance et raffinement.

L'idéal humanitaire n'est pas un artifice pour elle, chaque vouloir ici est accomplissement.
Elle ne s’est jamais départie de cette lumière humaniste dans son cœur, pétri d'humilité.
Si rien ne la prédisposait à sa destinée exceptionnelle, ni sa naissance, ni ses origines sociales, modestes, elle montre et démontre une vision hors norme par ses actes, son talent et le soutien de  S.E.M Paul BIYA, son illustre époux.

Le parcours de Son Excellence Madame Chantal BIYA, Première Dame du Cameroun est extraordinaire et exemplaire.

Ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO, pour l'éducation, la science et la culture, Ambassadrice Spéciale du Programme Commun des Nations Unies sur le Sida (ONUSIDA), il est nécessaire de rappeler aux incultes qu'elle est la Première femme africaine à être honorée par une telle distinction de l'UNESCO, après des personnalités comme Nelson Mandela, ancien Président Sud-Africain.

Elle a également été distinguée, en qualité de Commandeur de l'Ordre International de la Protection Civile de l'Organisation Internationale de la Protection Civile.

Son engagement, comme son humilité et sa bonne humeur font d'ailleurs école, auprès de nombreuses autres Premières Dames dans le monde. Carla Bruni Sarkozy, l'ex-Première Dame française, qui était mannequin comme elle, a sans doute trouvé une source d’inspiration, en se rendant plusieurs fois en Afrique, pour faire progresser le traitement contre le Sida.

Elle n'est pas une potiche, mais une éminence grise.  
Par son engagement humanitaire constant depuis 27 années, un véritable sacerdoce, elle est devenue le symbole d'espoir et d'espérance des couches sociales défavorisées et vulnérables et la lutte contre les souffrances. L'ONG Synergies africaines, créée en 1999, association d'utilité publique au Cameroun, dont elle est la Présidente-fondatrice est connue et reconnue dans le continent africain, tant dans les domaines de la lutte contre la pandémie et la transmission mère-enfant du VIH, que celui de l’assistance aux personnes démunies.
L'implication des organisations internationales, notamment les Nations Unies, OMS, UNICEF, UNFPA, PNUD, PAM, HCR et ONUSIDA, dans ses activités est un autre signe de son rayonnement sur le plan international.

Elle bénéficie du statut consultatif spécial du Conseil économique et social des Nations unies.  La mise sur pied du Centre mère et enfant,  le Centre International de Référence Chantal BIYA «CIRCB» créé le 17 Février 2006, devenu un EPA, puis réorganisé par décret présidentiel N°2018/507 du 20 septembre 2018, participe à l’élan global de la communauté internationale, pour accélérer les connaissances et la qualité des soins et des services dédiés aux personnes infectées et affectées par la pandémie.

Avec le CERAC (Cercle des Amis du Cameroun), depuis sa création en 1995, la liste des réalisations est élogieuse et n'est pas exhaustive : réfections des hôpitaux, rénovation des écoles, remises de dons, de matériel agricole pour les exploitantes, la caravane de cœur pour la chirurgie de reconstruction faciale. On peut également citer le Centre multimédia-vidéoconférence 'Chantal BIYA', salué unanimement lors de son inauguration, comme étant une véritable prouesse architecturale moderne, avec une capacité d'accueil de 100 places, qui est doté d'une bibliothèque numérique, de salles de réunions pour les conseils de direction et de vidéoconférence. Il offre un véritable espace de savoir à la jeunesse de l'Ouest du Cameroun, à Bagangté.

L'humilité de Son Excellence Madame Chantal BIYA, Première Dame du Cameroun est rappelée à travers quelques exemples cités par un juriste camerounais, qui a écrit: «Ainsi, lors de la Coupe d’Afrique des nations de 2002, au Mali, elle avait fait affréter un avion militaire chargé de victuailles et dépêché quatre cuisiniers pour régaler une délégation camerounaise peu séduite par la cuisine locale. En décembre 2012, lors de la 20ème assemblée générale du Cerac, elle avait tenu contre sa poitrine, pendant trente longues minutes, l’un des petits orphelins du Centre communautaire de l’enfance, à Yaoundé. Autre exemple : pendant les célébrations de la Journée de la femme, le 8 mars 2012 à Meyomessala, elle avait personnellement distribué du champagne, soulevant sans façon les plateaux de boisson et hélant chacune des invitées par son nom».

Ses invités ont toujours apprécié son caractère humble et sa spontanéité, qui n’enlèvent rien à sa prestance, ni à sa passion pour la mode, sans snobisme.
Lors de nombreuses manifestations d'arbres de noël, Son Excellence Madame Chantal BIYA, remet très souvent personnellement des cadeaux aux enfants, ou les dépose au chevet des nouveau-nés dans des salles d’hospitalisation, avec des mots de tendresse pour les mamans, sans oublier les personnels.

Peter Piot, directeur exécutif de l’Onusida, a déclaré à son sujet: « La Première dame du Cameroun joue un rôle absolument exceptionnel dans la lutte contre le sida non seulement au Cameroun, mais aussi en Afrique. J’ai constaté moi-même les actions de la Fondation Chantal-Biya […], le travail de Synergies africaines… Pour moi, Chantal Biya est l’une des stars de la lutte contre le sida dans le monde. »

Pionnière en Afrique subsaharienne, Son Excellence Madame Chantal BIYA a offert une institution spécialisée pour la fécondation in vitro, le premier établissement public inauguré en mai 2016 : le Centre hospitalier de recherche et d'application en chirurgie endoscopique et reproduction humaine (Chracerh) de Yaoundé, pour aider des couples en détresse, ne pouvant pas procréer, d'avoir enfin un bébé.

Plus d'une centaine y sont nés.  Plusieurs pays ont suivi ce magnifique exemple ou des projets sont en cours : l'Ouganda en 2018, l’Éthiopie, la Tanzanie, la Guinée.
Douée pour réussir, sans arrivisme, Son Excellence Madame Chantal BIYA, la Première Dame du Cameroun avance avec une maîtrise apprivoisée dans un milieu jonché d'écueils, sachant faire preuve d'une familiarité de bon aloi, tout en étant capable de rester à sa place, garder une distance réfléchie, tout en étant ouverte aux autres et capable de vraies amitiés.
Elle a initié de très nombreux parrainages: celui accordé en 2010, en faveur du Centre Orchidée Home, pour un bien-être des enfants autistes au Cameroun mérite d’être signalé.
Que l'on aime ou déteste la Première Dame, Son Excellence Madame Chantal BIYA, le respect de ses œuvres de bienfaisance pour les populations démunies, de son image et sa dignité devrait primer, sous peine de riposte judiciaire, à toute nouvelle vindicte médiatique.
 

Maître Martin LONGO
Avocat pénaliste aux barreaux de Bordeaux et du Cameroun
Président de la Commission Politique de la Section RDPC France-Sud
Ancien Premier Vice-Président du C.R.E.A.E.M (Cercle de Ressources et d’Échanges Euro-méditerranéens ) - Président de la Commission relations-extérieures et co-développement du C.R.E.A.E.M - Ancien Président de la Communauté Camerounaise de Bordeaux - Ancien Président de l’association Échanges Bordeaux-Cameroun
Ancien  Président de la sous-Section RDPC de Bordeaux

Lire aussi : Me Alice Nkom plaide pour Germaine Ahidjo auprès de Chantal Biya

 

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS