Revolution Abeilles. Marches du 22 septembre : Bilan des libération à Yaoundé

cameroun24.net Mardi le 29 Septembre 2020 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Dans un souci d'apaisement de la vive tension qui règne entre le pouvoir et l'opposition au Cameroun, le gouvernement procède depuis hier à des libérations de manifestants a appris cameroun24.

ADS


Au Secrétariat d'Etat à la Défense - SED, considéré comme une prison secondaire, 25 manifestants ont été libéré.

Au Commissariat central Nº1 de Yaoundé, 38 manifestants ont été libéré.

Selon les avocats des manifestants, plus de 600 personnes ont été arrêtés sur l'ensemble du territoire nationale.

Un quatrième journaliste a également été libéré à Douala.

Du côté des ONGs de défense des Droits de L'Homme, plusieurs témoignages font état de libération au faciès. Une pratique qui vise à justifier les accusations du gouvernement contre le MRC qui instrumentaliserait une "ethnie quelconque".

Le gouvernement s'en défend à travers un de ses communicants qui invitaient ces ONGs à consulter les listes des personnes libérés pour s'en rendre compte qu'ils viennent de toutes les ethnies.

Didier C.K.
 

Lire aussi : L'avocat international de Maurice Kamto et des manifestants du 22 septembre 2020 lance un appel à témoin
Lire aussi : Représailles: Les véhicules d'un notable incendiés à Baham
Lire aussi : Séquestration de Maurice Kamto: Le gouvernement camerounais répond aux experts de l'ONU

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS