Revolution Abeilles. Marches du 22 septembre : Le MRC accuse le régime de Yaoundé d'avoir tué plusieurs manifestants et demande une enquête internationale

cameroun24.net Mardi le 22 Septembre 2020 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Dans un communiqué parvenu à la rédaction de cameroun24, Le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun souligne le succès des manifestations qu'elle a engagé et déplore les violations massives des Droits de l'Homme.

ADS


Dans ce communiqué signé ce 22 septembre par son Secrétaire Général, Ndong Christopher Mveh, on apprend que le domicile du leader de leur parti, Maurice Kamto a été violemment attaqué par les forces de l'ordre.

Le trésorier national du MRC, Alain Fogue, le porte parole de Maurice Kamto, Olivier Bibou Nissack et plusieurs autres manifestants et journalistes ont été arrêtés et torturés.

Aussi le MRC entend saisir les instances judiciaires internationales pour établir les responsabilités suites aux exactions des forces de l'ordre.

D'autres responsables des Forces pour le Changement dans la même veine annonce la poursuite des manifestations ce 23 septembre 2020. Ce qui laisse craindre une semaine très agitée au Cameroun.

Ange NGO
 

marches_22_communique_mrc_1

marches_22_communique_mrc_2

 

Lire aussi : Les arrestations se poursuivent dans les rangs du MRC au Cameroun
Lire aussi : Scandale devant le domicile de Maurice Kamto à Yaoundé
Lire aussi : Le gouvernement renforce le dispositif militaire chez Maurice KAMTO

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS