Cameroun - Politique. Michèle Ndoki : «Maurice Kamto est contre l'alternance à la tête du MRC»

cameroun24.net Mercredi le 29 Juin 2022 Opinion Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
La vice présidente des Femmes du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun, a révélé le contenu de ses échanges avec l'actuel président du parti.

ADS

A la suite de l'entretien qu'elle a eu en tête-à-tête et huis clos au siège du MRC à Odza avec le professeur Maurice Kamto, Me Michèle Ndoki, révèle la teneur de leurs échanges :

« Accédant à ma demande, le Président National du MRC m'a accordé, en tête-à-tête, environ deux heures d'entretien, et je me suis réjouie de la franchise et de la sincérité de nos échanges. Ainsi, nous sommes d'accord pour promouvoir le jeu démocratique par l'exemple, et convenons qu'il est parfaitement normal que celui/celle qui s'en sent capable brigue un mandat aussi bien à la tête du parti qu'à toute autre fonction élective.
Nos divergences concernent :

- la vision des textes sur la limitation des mandats au poste de président du parti.

-l'impact de la répression subie par les pro MRC et l'effet du boycott des élections de 2020, que contrairement à lui je crois que notre base continue de ressentir.

Je crois enfin, lui pas, que dès 2023 nous pouvons prêcher l'alternance par l'exemple, à la tête du parti.

L'intérêt du MRC et l'ambition que nous avons pour cette formation politique demeurent ce qui par-dessus tout guide notre action. J'espère dès lors que le Pr. agira comme promis pour l'apaisement et la fidélité aux idéaux des fondateurs du parti : changement, dans la paix. »
, écrit Michèle Ndoki.

Lire aussi : Michèle Ndoki : «je suis candidate à la présidence du MRC pour succéder à Maurice Kamto»


Il ressort donc de ces échanges entre Michèle Ndoki qu'accompagnait un de ses collaborateurs non membre du MRC, que le Professeur Maurice Kamto,veut s'accrocher au pouvoir selon elle.

Cependant, les soutiens de Maurice Kamto continuent de soupçonner Me Michèle Ndoki d'avoir été acheté par le pouvoir pour semer la confusion et la zizanie au sein de leur parti.

Les prochains jours s'annoncent donc très animés au sein de ce parti qui a réussi à se positionner comme la principale force de l'opposition contre le RDPC au pouvoir au Cameroun.

Didier CEBAS K.

ADS

 

Lire aussi : L'honorable Cabral Libii appelle les camerounais qui veulent le changement à aller voter
Lire aussi : Cabral Libii : «la flamme nationaliste a été nourrie par des français tels, Gaston Donnat, Maurice Méric ou Etienne Lalaurie»
Lire aussi : Commémoration : La deuxième mort de Um Nyobé

ADS

ADS

Les plus récents

Rechercher un article

ADS