France. Plus de 120 policiers blessés lors des manifestations en France

cameroun24.net Vendredi le 24 Mars 2023 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Au moins 123 policiers et gendarmes ont été blessés lors de la répression des manifestations contre les réformes des retraites qui ont eu lieu en France jeudi. C'est ce qu'a annoncé Gérald Darmanin, le ministre français de l'Intérieur.

ADS


"Selon les derniers chiffres, 123 policiers et gendarmes ont été blessés et plus de 80 personnes ont été interpellées", a annoncé le ministre sur Twitter. Il a remercié les forces de l'ordre et les pompiers pour leur travail et a indiqué qu'il avait l'intention de se rendre à la préfecture de police de Paris dans la soirée.

La neuvième journée de mobilisation générale contre la réforme des retraites s'est tenue dans les villes françaises jeudi. Dans la capitale, la manifestation a commencé pacifiquement mais s'est rapidement transformée en affrontements entre des jeunes et la police. Les forces de l'ordre ont dû faire usage de gaz lacrymogènes à plusieurs reprises pour disperser les manifestants qui lançaient des bouteilles, des pierres et des pétards sur les policiers. Au total, selon les estimations de la police, 1.500 casseurs se trouvaient parmi les manifestants, dont beaucoup venaient surtout de la banlieue parisienne.

Des manifestations ont eu lieu ce jour-là à Marseille, Toulouse, Rennes, Nantes, Nice, Bordeaux, Toulon et Lyon. Dans de nombreuses villes, les rassemblements ont été accompagnés de violents affrontements entre des manifestants radicaux et les forces de l'ordre.

La réforme, qui prévoit le report de l'âge légal de la retraite de 62 à 64 ans et la suppression d'un certain nombre de régimes spéciaux de retraite visant à équilibrer financièrement le système social, a été dévoilée en janvier. Les changements proposés ont immédiatement suscité de nombreuses protestations. Le 16 mars, la première ministre française Élisabeth Borne, s’exprimant à l’Assemblée nationale, a annoncé l’adoption du projet de loi visant à modifier le système de retraite en contournant le vote du parlement (recours à l'article 49.3 de la Constitution) sous la responsabilité du gouvernement.

La décision du gouvernement a déclenché une vague de manifestations spontanées, qui se sont généralisées en affrontements avec la police. Selon le ministère français de l'Intérieur, environ 900 manifestants ont été interpellés.

Réforme des retraites: des manifestants ont mis le feu à la porte de la mairie de Bordeaux
 

Des manifestants contre la réforme des retraites ont mis le feu à la porte de la mairie de Bordeaux lors d'une manifestation organisée par les syndicats jeudi soir. C’est ce qu’a fait savoir le journal Midi Libre.

Selon la source, cet incident s’est produit à 20h00 environ (UTC+1). Malgré les efforts des pompiers arrivés rapidement sur les lieux, la porte en bois s'est enflammée. Une personne a été interpellée.

Plus de 18.000 personnes ont pris part à la manifestation à Bordeaux, selon la police. La manifestation a commencé pacifiquement mais a rapidement tourné à l'affrontement entre les manifestants radicaux et la police. La police a dû utiliser des gaz lacrymogènes à plusieurs reprises pour disperser les manifestants.

Les autorités françaises ont précédemment fait savoir que le roi britannique Charles III avait l’intention de se rendre à Bordeaux le 28 mars, lors de sa visite en France. Ce jour-là, les syndicats prévoient d'organiser une nouvelle journée générale de manifestation contre la réforme des retraites.

Réforme des retraites: une femme a eu un pouce arraché par une grenade à Rouen

Une manifestante a eu un pouce arraché par une grenade de désencerclement à Rouen, dans le nord-ouest de la France. C’est ce qu’a fait savoir la radio France Bleu.

La préfecture, pour sa part, a indiqué que "les circonstances de cette blessure ne sont à ce stade pas établies", selon la source.

Deux agents des forces de l’ordre ont également été blessés lors des affrontements entre les manifestants et la police à Rouen. Ils ont été blessés "par des jets de projectiles, dont un visé à la tête par un parpaing", note la radio. Huit personnes ont été interpellées lors de la manifestation à Rouen.

Au total, selon le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, quelque 150 policiers ont été blessés lors des manifestations organisées jeudi par les syndicats contre la réforme des retraites. 172 personnes ont été interpellées à Paris. Selon les autorités, le nombre de participants à la neuvième journée générale des manifestations en France a dépassé le million.

TASS

ADS

 

Lire aussi : Une voiture du ministère français de l’Économie volée avec des laissez-passer pour le palais de l'Élysée
Lire aussi : Emmanuel Macron annonce la dissolution de l'Assemblée nationale et convoque des élections législatives anticipées

ADS

ADS

Les plus récents

Rechercher un article

ADS

ADS