Cameroun - Finance. Près de 22 milliards de FCFA virés dans les comptes d’agents publics décédés à recouvrir en 2020 par l’État camerounais

cameroun24.net Jeudi le 06 Février 2020 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Au cours de la conférence annuelle de l’ensemble de services du ministère des Finances, tenue les 30 et 31 janvier à Yaoundé, la capitale du Cameroun, le secrétaire général de ce département ministériel, Gilbert Didier Edoa, a fait une révélation troublante au sujet de l’opération de comptage physique du personnel de l’État (Coppe), lancé en 2018 écrit IC.

ADS



« L’audit des comptes des décédés dans les banques et les microfinances a permis d’identifier une somme de 21,8 milliards de FCFA virés après le décès, laquelle devra être recouvrée en 2020 », a révélé M. Edoa.

Cette découverte intervient à la suite de la suppression de 10 000 agents publics fictifs sur le fichier solde de l’État pour une économie budgétaire annuelle d’environ 30 milliards de FCFA en 2019. À l’époque, la masse salariale tournait autour de pratiquement 1000 milliards FCFA pour environ 310 000 employés publics.

Lancé en avril 2018, le Coppe a ainsi permis à la fonction publique camerounaise d’identifier et d’expurger du fichier solde de l’État, des agents publics y émargeant irrégulièrement, du fait d’une absence non justifiée, d’une démission ou d’un décès non déclaré.

Sylvain Andzongo

 

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS