RDC. Présidentielle en RDC : Un ancien premier ministre se retire de la course au profit de Moïse Katumbi

cameroun24.net Lundi le 20 Novembre 2023 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Matata Ponyo Mapon, qui a été Premier ministre de la RDC du 18 avril 2012 au 20 décembre 2016 a déclaré qu'il retirait sa candidature à la présidentielle pour rejoindre le camp de Moïse Katumbi, rapporte TASS.




"En référence aux conclusions des travaux de Pretoria, auxquels mon parti le LGD a pris part, j’annonce mon ralliement à Moïse Katumbi Chapwe qui portera le ticket de l’opposition à l’élection présidentielle du 20 décembre 2023", a-t-il écrit sur le réseau social X (ex-Twitter).

Selon la Commission électorale nationale indépendante, la RDC a officiellement lancé le 19 novembre la campagne électorale en vue de la présidentielle du 20 décembre. La liste définitive des candidats au poste de chef de l'État n'a pas encore été publiée; la commission électorale a approuvé provisoirement une liste de 24 candidats en octobre. Le chef de l'État sortant Félix Tshisekedi, des candidats de l'opposition, le médecin Denis Mukwege, lauréat du prix Nobel de la paix 2018, et l'ancien gouverneur du Katanga, Moïse Katumbi, sont en lice pour la présidence.

Didier Cebas K.

 

Lire aussi : Les autorités congolaises accusent les rebelles d’avoir violé la trêve en saisissant un nouveau village
Lire aussi : Le retrait des Casques bleus de la République démocratique du Congo est reporté
Lire aussi : Condamnation à mort de 22 militaires pour désertion par un tribunal en RDC

Les plus récents

Rechercher un article