Affaire Sam Sévérin Ango. SUD,Affaire Sam Sévérin Ango en délibéré pour le 31 janvier prochain

cameroun24.net Lundi le 27 Janvier 2020 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
C’est l’issue de ce premier jour d’audience dans cette affaire qui défraie la chronique depuis quelques jours sur la toile. Sam Séverin Ango journaliste et homme politique dans une scène de ménage a vu sa villa à son village natal Ando’o à quelques 6 kilomètres d’Ebolowa volée en fumée a constaté cameroun24.

ADS

Une main criminelle y est passée surtout pas seule d’une inconnue mais de sa propre épouse Geneviève Sophie Ngo Ntamack le 19 janvier dernier. C’est tout le village qui est en émoi, impuissant devant les flammes très féroces. Une plainte a été déposée à la division régionale de la police judiciaire où une descente effectuée sur les lieux par les fins limiers du commissaire divisionnaire Walter Henrick Elouna a permis de constater les faits, et procéder à l’interpellation de madame Ango Geneviève née Ngo Ntamack et placée sous mandat de dépôt à la prison centrale d’Ebolowa.

Suite à la plainte de Samuel Sévérin Ango connu sous le nom Sam Sévérin Ango pour les motifs suivants, incendie de son domicile et son contenu ravagé par les flammes. La première audience s’est donc tenue le 24 janvier dernier au palais de justice à Ebolowa, qualifications qui ont été validées par le ministère publique. Selon le ministère public, d’après les déclarations des témoins, le procès verbal de la division régionale de la police judiciaire du Sud, la copie d’acte de mariage et le photographies de la maison incendiée, pièces à conviction les articles 74, 237 alinéa 1 du code pénal  qualifie ces faits. Dame Ango Geneviève délinquante primaire reconnait les faits et demande pardon pour tout. L’affaire a été mise en délibérée pour le 31 janvier prochain. Pour Sam Sévérin Ango, avec le recul  et sur la base de quelques conseils engrangés a donc choisi abandonner la poursuite de sa plainte, sans en demander une réparation. Pour lui, « il est question de se relever en considérant que ce qui est survenu est peut être une machination qui ne saurait être tel que ces faits d’infidélité qui ont été présentés. Je me réjouis de l’issue qui sera donnée dans le sens de l’apaisement des cœurs, d’accorder le pardon quel que soit le niveau d’offense subie. Les destructions faites peuvent être réparées, l’essentiel étant qu’on puisse rester en vie et chacun redonner un sens à sa réalisation ». Le désir étant de stopper la procédure, et ne souhaite plus en parler dans les détails pour éviter d’envenimer la situation. Néanmoins, il dit ne pas se retrouver dans les faits tels que relatés dans les réseaux sociaux. N’étant pas sur les lieux du désastre, ne peut donc pas retracer les faits avec exactitude, les mobiles qui ont guidés à cet acte. Pour lui, dans le droit positif camerounais, l’infidélité de l’homme se constate sur son lit conjugal, et pour le cas de figure, il n’ya jamais eu d’infidélité faute de la consommation de cet acte. Je vous prie juste que les choses qui arrivent, on peut avoir la capacité de les transcender quelle que soit leur nature. Tout de même, Sam reconnait ne pas être un saint mais il y’a lieu de penser que le coup était savamment monté surtout quand vous prenez la chronologie des événements. Il dit alors être espionné systématiquement et littéralement pendant plusieurs mois. Mais, il faut noter que ce couple n’a qu’une existence de 07 mois seulement. Pendant cette période, la femme qui ne vit pas au pays a fait 03 apparitions et ne saurait ainsi parler de quelque chose qui était faite dans la normalité. Pour le plaignant Sam Sévérin Ango, il y’a des choses où je ne suis senti dans un piège, en ce jour je considère que le piège est entrain de se refermer. Nous espérons que d’ici le 31 janvier prochain, date du délibéré le couple pourra revenir à des meilleurs sentiments car, le meilleur est effectivement à venir.


Jacques Pierre SEH

 

 

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS