Crise anglophone. Sur la pression de l'armée, les séparatistes imposent une ville morte à Kumbo

cameroun24.net Vendredi le 23 Octobre 2020 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Harcelés de toute part par l'armée camerounaise, les combattants séparatistes imposent un ghost town un vendredi a constaté cameroun24.

ADS


Généralement la journée de lundi est considérée comme ville morte en région anglophone, cependant à Kumbo, après que l'armée ait commencé des opérations de ratissages d'envergures, les militants séparatistes demandent aux populations de rester chez elle en guise de protestation.

Une ville morte qui arrive quelques jours après que le clergé catholique ait organisé des marches pour demander la fin de la guerre.

L'on signale aussi le décès de 2 civils morts dans des tirs croisés. Impossible de savoir de source indépendante s'ils sont morts des balles de l'armée ou des séparatistes.

Entre-temps certains artistes ont entreprise de dénoncer cette guerre fratricides dans les réseaux sociaux avec le hashtag #Endanglophonescrisis.

Un mouvement qu'a rejoint aujourd'hui la star international camerounaise Samuel Eto'o et qui pend de plus en plus de l'ampleur.

Les régions anglophones du Cameroun sont frappés par un violent conflit qui oppose l'armée régulière à des séparatistes qui réclament l'indépendance de leurs régions.

Le conflit a déjà fait plus de 12 000 morts et un million de réfugiés et déplacés internes selon des ONGs locales internationales.

Le Sénat américains menace de sanctions ciblées les différents protagonistes gouvernementaux et séparatistes qui violent les Droits de l'Homme.

Plusieurs partis de l'opposition réunis au sein des forces pour le changement, la sécurité et la paix au Cameroun ont débuté le 22 septembre 2020 une série de manifestations pour demander au gouvernement de mettre fin à cette guerre


Guy F. FOSSO

Lire aussi : Urgent : Alerte à la bombe à Yaoundé
Lire aussi : Opération de rafle d'envergure à Bonabéri Douala
Lire aussi : Route : Le calvaire des habitants de Mbongue dans le NOSO

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS