Crise anglophone. Tibor Nagy: «Le projet de reconstruction des régions anglophones par le gouvernement camerounais va échouer»

cameroun24.net Vendredi le 31 Juillet 2020 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Le sous secrétaire d'Etat américain en charge des questions africaines a fait cette déclaration hier au Congrès de son pays.

ADS


Il était interrogé par les membres du congrès américain sur la résolution de la crise anglophone au Cameroun.


« ... Le gouvernement camerounais parle d'un programme de reconstruction  pour le Nord Ouest et le Sud Ouest, mais malheureusement il n'y a pas de possibilité de le mettre en œuvre, et puis, le gouvernement camerounais semble oublier que le désir numéro un des populations du Nord Ouest et du Sud Ouest, c'est d'avoir à dire dans la gestion de leurs propres affaires. C'est une chose de parler de développement, mais au cœur de celui-ci se trouve le désir profond des populations du Nord-Ouest et du Sud Ouest, d'avoir un contrôle de leurs propres vies, et tant que le gouvernement du Cameroun ne le comprend pas, tous ces programmes viendront et aucun d'eux n'aura du succès...», a affirmé Tibor Nagy devant le Congrès.

Les recommandations de cette institution au gouvernement camerounais pour régler les nombreuses crises qui secoue le pays ont toujours été ignoré.

L'on se demande ce que cache bien cette nouvelle sortie de Tibor Nagy alors que de nouvelles élections régionales sont annoncés au Cameroun, et les pourparlers entre les leaders séparatistes et le gouvernement sont au point mort.

Les régions anglophones du Cameroun sont frappés par un violent conflit qui oppose l'armée régulière à des séparatistes qui réclament l'indépendance de leurs régions.

Le conflit a déjà fait plus de 12 000 morts et un million de réfugiés et déplacés internes selon des ONGs locales internationales.

L'ONU, Des prix nobel de la paix et plusieurs pays ont appelé à un cessez-le feu. Plusieurs rencontres secrêtes ont déjà eu lieu entre le gouvernement et les learders séparatistes pour négocier le retour de la paix chert aux camerounais.

Guy F. FOSSO

Lire aussi : Le maire de Bamenda lance une société de bus pour contrer les séparatistes
Lire aussi : Le barreau camerounais dénonce les abus de l'opération Bamenda Clean
Lire aussi : La Cour d'appel du centre confirme la condamnation à vie d'Ayuk Tabe et cie

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS