Lesotho. Un mandat d’arrêt lancé contre la première dame du Lesotho

cameroun24.net Mercredi le 15 Janvier 2020 Opinion Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Maesaiah Thabane, l’épouse du Premier ministre, est soupçonnée de complicité dans le meurtre de l’ex-femme de son mari, abattue par balles en 2017.

ADS



Un mandat d’arrêt a été émis contre Maesaiah Thabane, la première dame du Lesotho, petit pays d’Afrique australe enclavé dans l’Afrique du Sud. Soupçonnée de complicité de meurtre, l’épouse du Premier ministre ne s’est pas présentée vendredi à un interrogatoire au commissariat de police relate AT.

Elle se serait barricadée dans la résidence officielle de son époux, Thomas Thabane, à Maseru, la capitale du Lesotho, a déclaré aux médias locaux le commissaire de police Holomo Molibeli.

Maesaiah Thabane devait notamment être entendue sur le meurtre de Lipolelo Thabane, l’ex-femme de l’actuel Premier ministre. Celle-ci avait été abattue par balles en 2017 à la veille de l’investiture de son époux. Ce, alors qu’elle était en instance de divorce.

Maesaiah Thabane avait épousé Thomas Thabane peu de temps après le meurtre de sa «rivale». La fille du Premier ministre, Nkoya Hlaele, a publiquement accusé la première dame d’avoir commandité le meurtre de sa mère.

Le Premier ministre  du Lesotho serait également impliqué dans cette affaire, selon les médias lesothans. Suite à cette affaire digne d’un film, son parti lui a demandé de démissionner.

Patricia Eock

 

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS