Cameroun - Politique. Un parti «fantôme» légalisé par le ministre de l'Administration Territoriale

cameroun24.net Jeudi le 28 Mai 2020 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Dans communiqué parvenu à la rédaction de cameroun24.net le président du MPDR ne se reconnait pas dans le parti légalisé par Paul Atanga Nji.

ADS


Jean Claude Shanda Tonme, le président de cette nouvelle formation politique déclare que le dénomination de son parti est : Mouvement Populaire pour le Dialogue et la Reconciliation (MPDR) et non le FPR ( Front Populaire pour la Réconciliation et la Relance).

Il invite à ce sujet dès 17h la presse nationale et internationale à un point de presse dans son domicile de BASTOS un quartier huppé de Yaoundé, la capitale camerounaise.


L'objet de ce nouveau parti n'est pas la conquête du pouvoir et sa conversation.

Selon Jean Claude Shanda Tonme qui explique la genèse de son parti, il entre dans la scène politique pour réconcilier les camerounais.

Un second réconciliateur donc, qui entre en scène alors que le premier réconciliateur le PCRN de Cabral Libii crie déjà au deux poids deux mesures.

En effet, les partisans de Cabral Libii s'étonne de la célérité avec laquelle ce parti a été légalisé alors le dossier de leur parti LES CITOYENS dort toujours dans les tiroirs du MINAT . 


Didier C.K.

mpdr_communique_nom_fpr_1

mpdr_communique_nom_fpr_2

 

Lire aussi : Le MRC dénonce un campagne de diabolisation par le régime de Yaoundé
Lire aussi : Le gouvernement camerounais redoute une manifestation du MRC à Yaoundé
Lire aussi : Ce que pense Christelle Nadia FOTSO de Madame Foning

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS