Crise anglophone. Une attaque séparatiste à Njikwa ôte la vie à une journaliste

cameroun24.net Mercredi le 06 Janvier 2021 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Becky Jeme Iyabo était dans le convoi du Préfet de la localité tombé dans une embuscade des séparatistes.

ADS


Notre consœur Becky Jeme Iyabo, était  déléguée départemental de la communication  de la MOMO dans la région du Nord-Ouest du Cameroun.


Le convoi était sur chemin retour après l'installation des sous préfets de de Ngie et Njikwa.
Il est tombé sur des engins explosifs improvisés placés par des séparatistes.

Le premier bilan est très lourd. Selon notre source on compte 05 morts dont 04 militaires de la Brim et une journaliste, Becky Jeme Iyabo, déléguée départemental Momo de la communication tués surplace; et 03 blessés graves. Des dégâts matériels importants à savoir le pick-up up Bj de la Légion tombé dans le ravin, cadran du pick-up BJ de la compagnie de Mbengwi cassé donc véhicule immobilisé au même endroit, ainsi que le pick-up BJ qui a explosé faisant les 05 morts.

Le Prefet et le Commandant de compagnie ainsi que le reste des hommes sont vivants et cours d'évacuation dans un centre hospitalier le plus proche, ajoute cette source sécuritaire.

Les régions anglophones du Cameroun sont frappés par un violent conflit qui oppose l'armée régulière à des séparatistes qui réclament l'indépendance de leurs régions.

Le conflit a déjà fait plus de 12 000 morts et un million de réfugiés et déplacés internes selon des ONGs locales internationales.

Le Sénat américains menace de sanctions ciblées les différents protagonistes gouvernementaux et séparatistes qui violent les Droits de l'Homme.

Plusieurs partis de l'opposition réunis au sein des forces pour le changement, la sécurité et la paix au Cameroun ont débuté le 22 septembre 2020 une série de manifestations pour demander au gouvernement de mettre fin à cette guerre.

Guy F. FOSSO
 

Lire aussi : L'armée camerounaise annonce la libération de 12 otages à Pinyin
Lire aussi : Un camion du BIR tombe sur une mine posée par les séparatistes
Lire aussi : Trois employés enlevés à l’hôpital de St Elizabeth de Kumbo par des séparatistes

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS