Crise Fecafoot. Le Coq Sportif assigne la Fédération Camerounaise de Football en Justice

cameroun24.net Mercredi le 03 Aout 2022 Sport Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
L'équipementier français, dans une note d'information dont cameroun24 a reçu copie, dit avoir assigné la FECAFOOT devant les juridictions compétentes pour rupture abusive de contrat.

ADS

Alors que la Fédération Camerounaise de Football, dans un récent communiqué, a laissé entendre qu'elle désignera bientôt un nouvel équipementier pour les lions indomptables, le Coq Sportif n'entend pas lâcher prise et compte obliger l'instance faitière du football devant les tribunaux, à continuer à collaborer avec lui.

Lire aussi : Le Coq Sportif sportif dénonce la rupture brutale de son contrat par la FECAFOOT

C'est dans cet esprit de transparence qu'il a tenu à informer toutes les parties, notamment la FIFA, la CAF , le MINSEP et la FECAFOOT des démarches qu'il entreprend en ce moment :

«Messieurs,

Nous avions souhaité vous placer en copie d’une lettre recommandée adressée à la Fédération Camerounaise de Football le 11 juillet 2022 dernier, concernant la volonté de cette dernière de mettre un terme à la collaboration avec notre marque, à l'issue de la CAN féminine Total Energies 2022, en résiliant unilatéralement le contrat d'équipementier nous liant depuis Le 10 janvier 2020.

Nous n'avions pourtant pas manqué, à cette occasion, d'attirer l'attention de La FECAFOOT quant au caractère nécessairement fautif ct abusif d'une telle résiliation, dans la mesure où nous n'avons manqué à aucun des engagements contractuels qui nous incombaient en qualité
d'équipementier de la Fédération Camerounaise depuis plus de trois ans.

Nous avions enfin invité cette dernière, aux termes dudit courrier, à reconsidérer sa position en renonçant à se prévaloir de cette résiliation,

L'ensemble de nos démarches sont malheureusement restées vaines et x FECAFOOT a choisi de communiquer sa volonté de mettre fin à notre collaboration par voie de presse et de lancer un appel d'offre visant à la désignation d’un nouvel équipementier.

Face à cette attitude hautement contestable, nous vous informons que nous assignons la Fédération Camerounaise de Football, en vue d'obtenir la poursuite de ses engagements contractuels jusqu'à l'échéance naturelle de notre contra, soit le 31 décembre 2023.  

Une décision judiciaire favorable à notre marque, ce dont nous ne doutons pas, et que nous ne manquerons pas de faire exécuter, y compris dans Le cadre de l'organisation de la prochaine Coupe du Monde au Qatar, et ce dés lors notamment que la FECAFOOT viendrait à désigner
un nouvel équipementier que nous ne manquerions pas d'assigner également  afin de respecter les droits dont nous sommes titulaires au titre du contrat irrégulièrement résilié.

Nous pensons qu'il était important de continuer à vous informer de ce contentieux et sommes certains que vous apprécierez notre démarche transparente.»
, écrit Marc-Henri BEAUSIRE, le Président de Coq Sportif.

L'on s'achemine donc inévitablement vers un long procès entre les parties contractantes, à l'analyse des démarches entreprises par les uns et les autres. La FECAFOOT de Samuel Eto'o, étant campée dans sa position et déterminée à éjecter le Coq Sportif.

A la tour de Tsinga, l'on dit que l'amour n'est pas forcé !

Guy F. FOSSO

ADS

 

Lire aussi : Le Coq Sportif réaffirme son amour pour les lions indomptables et fait une mise au point du procès contre la FECAFOOT
Lire aussi : Samuel Eto'o : « Celui qui ne respecte pas, le Cameroun, la fédération Camerounaise de football ne travaillera pas avec lui», au sujet du choix de équipementier
Lire aussi : Marlène Emvoutou : «Cette fois ci le logo du coq est aux couleurs de la France»

ADS

ADS

Les plus récents

Rechercher un article

ADS