Gabon . Ali Bongo Ondimba très applaudi au défilé militaire de Libreville

cameroun24.net Le 28 aout 3385 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Le président gabonais a présidé durant plus d’une heure le défilé militaire du 17 août, considéré comme le clou des festivités de la fête de l’Indépendance au Gabon.

Ils étaient venus nombreux, les Gabonais, ce samedi 17 août sur le Boulevard de l’Indépendance situé sur le front de mer de Libreville. Certes, pour assister au défilé militaire, considéré comme le clou des festivités de la fête nationale gabonaise. Mais aussi, sans doute, pour apercevoir le président de la République, dont il s’agissait de la quatrième sortie publique depuis son retour définitif fin mars à Libreville.

Le président de la République, qui a tenu à respecter la tradition a été très applaudi à son arrivée par ces populations, qui sont venues en masse. Il était flanqué des responsables des institutions constitutionnelles, des membres du gouvernement, des leaders religieux, des diplomates a présidé au défilé militaire qui s’est déroulé, comme lors des éditions précédentes, en grande pompe.

Un show aérien et marin a ouvert la manifestation, animé par cinq hélicoptères de la Garde républicaines (GR), un avion ATR de l’Armée. Au même moment, sur les flots de l’estuaire du Komo, les patrouilleurs de la Marine nationale faisaient montre de leurs capacités de dissuasion navale et aérienne.

Puis, ce fut aux hommes de troupe de défiler. Gendarmes, militaires de l’armée de l’air, de l’armée de terre, de la marine, de la santé militaire, du génie militaire, mais aussi la police, les enfants de troupe du Prytanée militaire, les sapeurs-pompiers, etc., tout ce que la Nation compte de forces de défense et de sécurité a défilé au pas, uniformes impeccables.

 

Le président Ali Bongo Ondimba s’est levé au passage du Fanion, des anciens combattants, lors de l’exécution de l’hymne national et à la fin pour saluer le Général, Yves Barrassouaga, qui a dirigé les troupes pendant le défilé.

Cette année encore, les femmes, qu’elles soient de la Gendarmerie, de la Police, de la Garde Républicaine, du Génie militaire ou de la Santé militaire, se seront particulièrement distinguées. Un peu plus d’une heure environ, le défilé, auquel ont pu assister des milliers de Gabonais, s’est achevé avec la parade des agents motorisés.

L’année prochaine, les cérémonies promettent d’être plus fastueuses encore. Le Gabon célébrera le 60ème anniversaire de son accession à l’indépendance.

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Gabon

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Voici les partis qui ont introduit les recours au Conseil Constitutionnel

    Dans le cadre du contentieux pré-électoral qui s'ouvre bientôt, plusieurs partis de l'opposition ont déposé des recours devant l'organe juridictionnel habilité à les juger.

  • Le conseil de sécurité de l'ONU met la pression sur Paul BIYA

    Le conseil de sécurité de l'ONU a fait des recommandations au gouvernement camerounais pour la résolution des crises multiples qui secouent le pays.

  • Scène de Far-west dans la capitale camerounaise

    Un gang de malfrats affronte les gendarmes au quartier Elig-Edjoa à Yaoundé a appris cameroun24.

  • Près de 30 milliards FCFA récolté par le Cameroun au titre du droit de transit sur le pipeline Tchad-Cameroun en 2019

    Selon la Société nationale des hydrocarbures (SNH), au 31 octobre 2019, le Pipeline Tchad/Cameroun a généré des recettes de 29,97 milliards de FCFA au titre du droit de transit. Ces recettes sont en hausse de...

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé