Gabon. Arrestation de l’ex directeur de cabinet de Ali Bongo

cameroun24.net Le 4 décembre 2019 10272 Opinion Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
L'opération baptisée «scorpion» a déjà abouti à l'arrestation et la mise en détention de plusieurs hauts responsables gabonais, proches de Brice Laccruche rapporte BBC.



Deux anciens ministres limogés ont également été arrêtés mardi après leur limogeage du gouvernement. Il s'agit de Tony Ondo Mba, ex-ministre de l'Energie, et de Noël Mboumba, qui détenait le portefeuille très convoité du Pétrole.

"Les trois ex-ministres ont été abondamment cités par des personnes actuellement en détention dans des faits de détournements de deniers publics, de concussion et de blanchiment de capitaux", a assuré le procureur de la république de Libreville Andre Patrick Roponat.

Selon le magistrat, se sont au total 13 personnes qui ont été placées en garde à vue depuis le lancement de l'opération anticorruption.

Parmi eux, Gregory Laccruche le frère de l'ex directeur de cabinet.

La justice s'intéresse notamment à la Dupont Consulting Company, une société privée administrée par Grégory Laccruche et soupçonnée d'avoir détourné de l'argent public à l'occasion de contrats avec l'entreprise publique Gabon Oil Company (GOC), dont le directeur général, Patrichi Tanasa est incarcéré depuis jeudi.

Sur les réseaux sociaux, plusieurs internautes s'interrogent sur la réalité de ces détournements présumés, évalués à plus de 85 milliards de francs CFA.


"Nous assistons à une chasse aux sorcières, les dossiers ne sont pas consistants", a réagi Anges Nzigou, l'avocat de Brice Laccruche qui s'inquiète d'une violation des droits de son client.

Nommé directeur de cabinet par le président Ali Bongo en aout 2017, l'influence de Brice Laccruche Alihanga n'avait cessé de croitre au fil des mois, plus particulièrement après l'accident vasculaire cérébral du président gabonais en octobre 2018.

 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Gabon

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Cameroun: De l’indignation au sursaut collectif

    Le 15 janvier 2020 consacre une tâche noire sur le tableau déjà sombre de l’école au Cameroun. Ce jour-là, au Lycée classique de Nkolbisson, Brice Bisse Ngosso, élève en classe de 4e, a mortellement poignardé...

  • Un bon salaire et des primes protèteraient des AVC

    Selon une étude publiée par Jama cardiology en octobre 2019, une augmentation de salaire peut protéger des maladies cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux.

  • Papa DIOUF regrette le départ de ISSA HAYATOU de la CAF

    Invité de Télefoot ce dimanche Pape Diouf n’est pas allé du dos de la cuillère pour fustiger les dirigeants actuels de la confédération africaine de football.

  • Précision sur le patriotisme

    Je tiens à rappeler à certains compatriotes que ce n'est pas le fait d'adouber le régime qui fait d'eux des patriotes.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé