Sciences. Katia Nchimi Nono, une scientifique camerounaise au milieu des prix Nobel

cameroun24.net Jeudi le 30 Juin 2022 Opinion Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
La lionne indomptable représente le Cameroun au regroupement scientifique le plus prestigieux au monde: le meeting de Lindau, ville du Sud de l’Allemagne.

ADS

Comme chaque année, Lindau sert de tanière aux lions de la science. Ces brillants scientifiques qui ont su dompter l’inconnaissance dans les disciplines scientifiques de physique, chimie, physiologie ou médecine. Actes notables récompensés par la plus haute distinction en science : le prix Nobel.
Depuis 1951, plus de 400 lauréats du prix Nobel se sont déjà regroupés à Lindau pour discuter de la façon dont les disciplines ci-dessus citées devraient façonner le monde. La discipline retenue cette année est la chimie.

Recommandée par la prestigieuse fondation Humboldt qui scrute l' excellence scientifique jusqu'au fin fond du monde, Katia fait partie des 611 jeunes chimistes talentueux et prometteurs, sélectionnés rigoureusement à travers le monde pour échanger avec les 30 lauréats du prix Nobel présents à cette 71eme édition du meeting de Lindau (du 26 Juin au 1er juillet).

Katia Nchimi Nono est une chimiste notable de par ses brillantes publications et ses brevets d' innovation. En service à l’Université de Yaoundé I, elle est détentrice du doctorat de philosophie (PhD) en chimie, obtenu à l’université de Strasbourg en 2012 suite à de brillants travaux sur le développement de marqueurs luminescents (qui émettent de la lumière visible) pour le diagnostic de la maladie d’Alzheimer. Présentement, elle travaille sur les matériaux magnétiques qui abondent le sous-sol camerounais et africain (Fer, Cobalt, Manganèse…) afin d’optimiser leurs applications pour la production des produits chimiques, d’énergie solaire et pour l’imagerie biomédicale.

Ce domaine de recherche est connu sous le nom de catalyse hétérogène. Un domaine d'avenir dont les experts Benjamin List and Sir David W.C. MacMillan, présents à Lindau ont recu le prix nobel de chimie 2021. Il consiste à accélérer les reactions chimiques qui conduisent à la production des substances (dissolvants, diluants, huiles…) et carburants chimiques (hydrogène, hydrocarbures…) sur les surfaces des matériaux (Or, Argent, Platine, Cuivre, Fer, Cobalt, Manganèse, Magnésium…).
Trois facteurs peuvent être utilisés pour favoriser cette accélération : la temperature, le courant électrique ou la lumière. Katia a choisi de le faire avec la lumière : c’est la photocatalyse. Katia est une lumière pour le Cameroun, une compétence ressource pour ce pays béni qui bénéficie naturellement d’un gros capital solaire et d’un sous-sol riche en matériaux catalytiques.


Photo: Katia à Lindau avec: Brian Schmidt, prix Nobel de physique en 2011 pour sa découverte de l’expansivité de l’univers et à droite, Ben Feringa, prix Nobel de chimie en 2016 pour ses travaux sur les machines moléculaires.


Kenmoe Stéphane

ADS

 

ADS

ADS

Les plus récents

Rechercher un article

ADS