Cameroun - Politique. Traitée de sénile par l’honorable Cabral Libii, Me Alice NKOM répond

cameroun24.net Jeudi le 15 Avril 2021 Opinion Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
La doyenne des avocates au Cameroun était l'invitée de la matinale de Radio Équinoxe, ce jeudi 15 avril 2021.

ADS


«Mes propos n'avaient pas pour but ni de blesser le Président Cabral Libii l'honorable, ni de lui donner des leçons.J'ai exprimé une opinion qui part de l'observation que je fais du circuit qui a été celui des partis solides qui l'ont précédé, qui ont eu le même cursus qu'il est entrain d'emprunter et qui ont payé très très très. Malheureusement,ce prix là, nous sommes tous en train de le payer.


S'il était quelq'un de réfléchi qui prend du recul avant de quitter son manteau magnifique d'activiste de la démocratie qu'il  a été dans l'opération 11 millions d'électeurs, il aurait dû réfléchir longtemps beaucoup, se renseigner, regarder le passé, compulser son dossier de voir ce que les autres partis qui étaient là avant lui,qui ont eu autant de popularité.Je ne pense pas qu'il en a de plus que Chairman a un moment donné,je ne pense pas qu'il en a de plus que L'UPC, ni Bello Bouba Maïgari.Il aurait fait des courbes, il aurait tracé, ils sont partis de combien de députés a l'Assemblée nationale ? Et ils sont à combien aujourd'hui ? ...Vous connaissez la situation actuelle du SDF, un parti dans lequel j'ai milité quand il était au plus fort de sa popularité et de sa puissance populaire.
Aujourd'hui je ne suis pas fier du visage que donne ce parti qui a 05 députés aujourd'hui...
 

Je ne me suis pas sentie insultée, parce que être vieux comme je le suis, pour moi, c'est une grâce et là, j'aimerais si je peux, vivre 103 ans comme le sénateur(MUKETE)  qui vient de nous quitter, mais je sais que ce n'est pas donné à tout le monde.Ne vis pas longtemps qui veut, mais qui peut.J'aimerais vivre longtemps pour voir un petit peu ,comment le Cameroun a évolué à partir de là où j'ai commencé à l'observer.J'aimerai voir dans quel monde politique, démocratique, équitable de Droits, vivent les arrières petits-enfants, mais je suis sûr que c'est une grâce, un privilège.Je ne peux pas me sentir insultée parce que je suis vieille et j'espère vraiment pour les parents biologiques de l'honorable Cabral, qu'il ne va pas arrêter de s'abreuver à la source de leur Sagesse et de leur longue expérience de vie parce que qu'ils seront considérés par leur fils comme étant des séniles, j'espère pour lui; S'il fait ça, il va se priver d'une source de sagesse.Donc, je pense très sincèrement qu'il a  et aura toujours besoin de regarder ce qui se passait avant, d'aller voir ce que les anciens pensent et de récupérer ce patrimoine, parce qu'il est important pour le reste du chemin politique qu'il a choisit de parcourir...» , a déclarée Me Alice NKOM au micro de Radio Equinoxe

Lire aussi : Qui est mouton ? !!
Lire aussi : Onze nouveaux partis politiques agréés au Cameroun par le Ministre de l'Administration Territoriale
Lire aussi : L'écrivaine Calixthe Beyala appelle à l'apaisement des cœurs au Cameroun

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS