Crise anglophone. Deux «ambazoniens» arrêtés dans le Nyong-Ekelle

cameroun24.net Mardi le 16 Juin 2020 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Ils avaient prit en otage le propriétaire d'une plantation a appris cameroun24.

ADS


Les deux hommes arrêtés par la gendarmerie dans une plantation dans le Nyong-Ekelle vendredi dernier, faisaient parti d'un gang de quatre personnes dont quatre deux autres sont en fuite nous apprend une source sécuritaire.

Ces hommes armés, considérés comme d'anciens séparatistes depuis leur forfait étaient arrivés dans ce village en provenance du Nord-Ouest, l'une des deux régions anglophones du Cameroun en proie à un violent conflit qui oppose l'armée régulières à des séparatistes depuis 2016.

Se présentant comme des victimes de la crise anglophone, ils avaient été recrutés dans cette plantation pour faciliter leur insertion dans le village comme d'autres arrivés avant eux, au milieu de leurs frères camerounais.

Malheuresement ces brebis égarés vont prendre en otage le propriétaire de la plantation et exiger une rançon de 1 million de FCFA à sa famille.

Une avance de 150 000 FCFA sera versé aux ravisseurs et la gendarmerie alerté.
Après un assaut des forces de l'ordre sur leur planque, deux malfrats seront arrêtés, l'otage libéré et des armes saisies.

Pour le moment, les deux autres malfrats sont en fuite et leur traque se poursuit. Les autres membres de la communauté anglophone qui travaillent paisiblement dans les plantations du village que nous avons approché ne se reconnaissent dans ces brebis égarés qui ont faillit créer des problèmes entre eux et les habitants du village.
Au moment où nous quittions les lieux le calme était revenu dans le village.

Ange NGO
 

Lire aussi : La Cour d'appel du centre confirme la condamnation à vie d'Ayuk Tabe et cie
Lire aussi : Le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun en deuil
Lire aussi : Clean Bamenda : Deuxième jour sans circulation dans la ville

 

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS