Lutte contre Boko Haram. Les habitants de Kolofata en colère contre l'armée

cameroun24.net Mardi le 20 Octobre 2020 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Ils ont manifesté ce jour pour s'indigner contre une bavure d'un militaire qui a tué un membre du comité de vigilance de la localité a appris cameroun24.

ADS


Pour lutter efficacement contre Boko Haram, les autorités ont installés les commités de vigilance  dans la plupart des villages qui lutte contre la secte islamiste aux côtés de l'armée.

Ceux-ci fournissent des renseignements précieux et serve de premier rideau d'alerte contre les attaques de Boko Haram. Ils sont supervisés par le gouverneur et les autorités militaires de la région qui assurent leurs logistiques et leur coordination.

Ils ont toujours travaillé en bonne intelligence avec l'armée et ne comprennent pas qu'après une telle bavure où l'un des leurs à trouvé la mort à Kolofata, les autorités restent muettes. Ils ont tenu à le faire savoir.

L'extrême du Nord est régulièrement attaqués par les hordes de terroristes armées regroupés au sein de la nébuleuse Boko Haram, appuyé par le groupe terroriste Etat Islamique qui veut imposer un état islamique au Nord du pays.

Ce groupe opère également dans les pays voisins comme le Nigéria, le Tchad et plus à l'Ouest au Niger, Mali, Burkina Faso, Côte d'ivoire, etc.

A ce jour les attaques d'envergure ont été contenu par le Cameroun, mais des attaques sporadiques persistes. Un conflit asymétrique dont l'armée camerounaise peine à mettre fin à cause de la mobilité de ennemie le long de la frontière.


N.B: Image d'archives

Moussa Nassourou

Lire aussi : L'armée nigériane neutralise 50 combattants de Boko Haram à la frontière avec le Cameroun

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS