Le Cameroun

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |

POLITIQUE ECONOMIQUE : principes fondamentaux

cameroun au coeur de l'afriqueSitué au fond du Golfe de Guinée, le Cameroun est limité au Nord par le Lac Tchad, à l'Est par la république Centrafricaine, au Sud-est par la République du Congo, au Sud par le Gabon et la Guinée Equatoriale, au Sud-ouest par l'Océan Atlantique et à l'Ouest par le Nigeria. Avec une superficie de 475 442 Km², le pays compte 20 000 000 d'habitants. Les langues officielles sont le français et l'anglais.

Principales villes : Yaoundé (capitale politique), Douala (métropole économique), Bamenda, Garoua, Bafoussam, Kribi, Ngaoundéré, Maroua, Bertoua, Edéa

 

 

  • Libéralisme planifié
    - Encouragement de l'initiative privée,
    - Rejet du développement sauvage,
    - Choix par le gouvernement des principaux secteurs prioritaires d'investissement.
  • Développement autocentré
    - Ce développement s'appuie sur le niveau d'endettement extérieur ainsi que sur la grande diversité des ressources agricoles et énergétiques du pays.
  • Planification quinquennale
    - Cette planification est caractérisée par la priorité donnée au développement de l'agriculture, des infrastructures de transport et des exploitations des ressources minières et énergétiques,
    - Elle a aussi le souci de maintenir un équilibre régional en évitant tout " emballement anarchique de l'expansion ".

LA MONNAIE

Beac YaoundéLe Franc CFA (Franc de la Communauté Financière Africaine) avait une parité avec le franc français : 1FF = 100 F CFA, il a désormais une parité avec l'Euro : 1 Euro = 655,957 FCFA.

LES PARTENAIRES COMMERCIAUX

La France demeure un des premiers partenaires du pays avec un déséquilibre marqué au niveau des échanges au bénéfice des importations françaises. Pays concurrents : Allemagne, USA, Hollande, Chine, Grande-Bretagne, Italie, Russie.

Principaux Produits d'Exportation

Café, Cacao, Bois, Oxyde d'aluminium, Coton, Caoutchouc naturel, Banane, Huile de palme, Arachides, Ananas, Pétrole et Gaz.

AGRICULTURE

Agriculture CamerounCe secteur occupe 70% environ de la population active et contribue -hors pétrole- à 35% du PIB. Il fournit un peu plus de 65% des recettes d'exportation. On distingue :

  • Les cultures industrielles (pour l'exportation) Cacao, banane, hévéa, café robusta et arabica, palmier à huile, tabac, thé, ananas, canne à sucre, arachide, plantes médicinales et coton.
  • Les cultures vivrières (pour la consommation nationale) Plantains, manioc, maïs, ignames, arachides, mil, sorgho, patates, pommes de terre, etc.

 

LA FORET

Elle couvre un tiers de la surface du pays mais elle est partiellement exploitée du fait des problèmes de transport, du coût très élevé du matériel nécessaire et en raison de l'enclavement des zones d'exploitation.

L'industrie du papier est, de ce point de vue, porteuse d'avenir.

ELEVAGE ET PECHE

Elevage Troupeau de BoeufDans ce domaine, la demande est très importante. Le Cameroun est autosuffisant en protéines d'origine animale. La production halieutique est insuffisante d'où une hausse des importations des poissons congelés ; ce marché est très ouvert.

 

 

 

 

 

LES INDUSTRIES

Ministère de l'industrie yaoundéElles représentent environ 25% des exportations. Le Cameroun possède d'énormes potentialités et l'industrie connaît une remarquable expansion grâce :

  • - aux nouvelles incitations pour l'investissement privé,
  • - à la nouvelle charte des investissements en cours de diffusion,
  • - à la création de la zone franche industrielle (1992).

 

 

 

LES TRANSPORTS

Pont route chemin de fer EdéaDomaine en pleine transformation et en évolution : importants projets d'axes routiers, modernisation du matériel de transport et aménagement des ports de Douala, Limbe et Kribi.

RESSOURCES NATURELLES :

Elles sont nombreuses :

  • - Bauxite (Adamaoua)
  • - Fer et Gaz naturel (Kribi)
  • - Uranium (Nord Ouest)
  • - Pétrole : plusieurs puits en exploitation et d'énormes réserves dans le Nord du pays. Existence d'une raffinerie : la Sonara.
  • - Energie hydraulique (SNEC et agence d'électrification rurale).

INDUSTRIES DE TRANSFORMATION :

ChutesElles sont nombreuses et en augmentation :

  • - Industries agro-alimentaires (chocolaterie, confiserie : SIC CACAO, CHOCOCAM), MAISCAM, BRASSERIES DU CAMEROUN...
  • - Textiles et chaussures : SYNTECAM, CICAM
  • - Industries de transformation : pâte à papier, CIMENCAM, plastiques (PLASTICAM), pétrole (SONARA), aluminium (ALUCAM), sel (SELCAM), savonnerie et détergents (Complexe Chimique Camerounais), tabac (SITABAC, BAT).
  • - Energie électrique : elle est bon marché et le Cameroun est en tête des pays africains en terme de production (barrages d'Edéa, Songloulou et Lagdo).
  • - Tourisme : ce secteur est très ouvert du fait de la beauté du pays, de la diversité de celui-ci et de la qualité de sa faune et de sa flore.

LES BESOINS : Le secteur agro-alimentaire et l'ensemble des activités s'y rapportant constituent la " priorité des priorités ".

EQUIPEMENTS ADMINISTRATIFS

Equipement des services en immeubles et matériels adéquats. Mobilier de bureau : 160 000 m2 dans l'administration publique, les banques, les assurances, etc… soit 2/5 de la demande dans la zone de Douala, 2/5 dans la zone de Yaoundé, et 1/5 dans le reste du pays. Pour l'heure, l'essentiel de la demande est localisé à Yaoundé et la concurrence oppose la France, l'Italie, l'Allemagne, la Belgique, le Maroc, la Corée et Formose.

PRODUITS PHARMACEUTIQUES

Le Cameroun est le 2ème acheteur de médicaments en Afrique. Il dispose d'un Office National de produits pharmaceutiques. Les laboratoires français sont leaders sur ce marché convoité par l'Allemagne et le Royaume-Uni. Depuis 1981, la demande croit d'environ 10 à 20% par an.

APPAREILLAGE ELECTRIQUE

Il s'agit d'interrupteurs, de disjoncteurs, de fusibles, de contacteurs, de tableaux de commande ou de distribution, etc… Les normes locales étant françaises, la France détient près de 80% de part de marché face à une concurrence menée par le Canada, la Chine, l'Allemagne et l'Italie.

PIECES ET ACCESSOIRES AUTOMOBILES

La progression des besoins dans ce secteur est notable. Le parc automobile camerounais est l'un des plus important d'Afrique. Dans les villes principales, la demande porte sur la carrosserie, le freinage, la suspension, les éléments de direction, les amortisseurs, les boites de vitesse, le service après vente, etc…

PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT D'ICI A L'AN 2010

Deux secteurs paraissent comme très ouvert : l'équipement des communes (besoins d'investissement productifs) et la communication (audio-visuelle, NTIC…).

une vue de yaoundéMais aussi :

  • - la sauvegarde de l'autosuffisance alimentaire, la santé pour tous, l'enseignement primaire gratuit obligatoire,
  • - le développement de l'enseignement technique et l'institutionnalisation de la formation continue, la réalisation d'un équilibre entre ville et campagne, la diversification de l'appareil de production, l'amélioration des revenus…

 

 

 

Pour en savoir plus : http://www.prc.cm site officiel de la Présidence de la République du Cameroun

Pour avoir l’actualité du Cameroun en direct :

http://www.cameroun24.net


 Histoire du Cameroun
 Politique du Cameroun
 Subdivisions administratives du Cameroun
 Géographie du Cameroun
 Économie du Cameroun
 Démographie du Cameroun
 Les religions
 Réfugiés au Cameroun
 La santé et le développement humain
 Éducation et formation académique
 Langues du Cameroun
 Culture du Cameroun.
 Médias au Cameroun
 Réseaux de communication
 Sports au Cameroun
 Tourisme au Cameroun.
 Corruption au Cameroun
 Fêtes et jours fériés
 Le Cameroun en chiffres
 Codes du Cameroun