Cameroun - Emploi. Pour échapper aux fonctionnaires fictifs, le Cameroun implémente un système de virement individualisé

cameroun24.net Le 17 aout 3548 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Le gouvernement camerounais a annoncé l’entrée en vigueur, dès fin août, de la paye par virement bancaire individualisé des agents publics et pensionnés pour échapper au phénomène des fonctionnaires fictifs, a-t-on appris samedi auprès des services compétents du ministère des Finances (Minfi).

La nouvelle formule, qui lie ce département à 16 établissements financiers locaux, sera gérée à travers le Système de télécompensation en Afrique centrale (Systac). Elle ambitionne de mettre un terme au mode de paiement manuel et groupé de la solde, à partir d’une disquette collective qu’on déposait dans une banque, source de manipulations et de fraudes relate APA.

 Dorénavant, le service de la solde du Ministère des Finances approvisionnera directement le relevé d’identité bancaire du bénéficiaire auprès des institutions financières, appelées à se réajuster et avec lesquelles le gouvernement a signé une convention de collaboration.

 Voici peu, le Ministère des Finances indiquait que plus de 10.000 salariés fictifs de la fonction publique ont été repérés et rayés des listes de la solde, dans le cadre de l’opération de comptage physique du personnel de l'État (Coppe) lancée en avril 2018.

 Ce toilettage du fichier solde a permis au Trésor de réaliser une économie annuelle de quelque 30 milliards FCfa, pour une masse salariale de 1058 milliards de FCfa en 2019, en hausse de 3,32% par rapport à l'année dernière.

Félix Cyriaque Ebolé Bola

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Emploi

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • En 19 ans d’activités, le centre d’arbitrage du Gicam a prononcé 75 sentences

    Le Centre de médiation et d'arbitrage du Groupement inter patronal du Cameroun a officiellement lancé ses opérations d'arbitrage, le 7 novembre 2019 à Douala relate Ecomatin.

  • Pénurie du gaz domestique à l’Extrême-Nord du Cameroun

    Depuis plus de deux semaines, il est très difficile de s’approvisionner en gaz domestique dans la ville de Maroua, la capitale régionale de l’Extrême-Nord du Cameroun, révèle le trihebdomadaire régional...

  • La croissance économique du Cameroun ralentit en 2019 à cause des défis sécuritaires et l’incendie à la Sonara

    Au sortir de la 5e revue de son programme économique et financier triennal (2017-2019) avec le Cameroun, le 8 novembre 2019, le Fonds monétaire international (FMI) a exprimé son satisfécit sur la conduite de ce...

  • Plus de 143 infractions aux examens 2019 recencées par l’office du Baccalauréat

    Les membres du Conseil d’administration, réunis lors de la 63ème session ordinaire parlent de blâmes, suspensions et poursuites judiciaires.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé