Cameroun - Economie. Le centre d’arbitrage du GICAM reformé

cameroun24.net Le 5 novembre 2019 5141 Opinion Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Cette institution va changer de nom et élargir ses activités au sein de cette organisation patronale.

Centre de Médiation et d’Arbitrage du GICAM (CMAG). C’est la nouvelle appellation du Centre d’arbitrage du GICAM (CAG). L’annonce est  faite par le Groupement inter patronal du Cameroun, qui va présenter les contours de cette réforme le jeudi 7 nombre 2019, lors d’une rencontre présidée par son président Célestin Tawamba (photo) dans la salle André Siaka de son siège à Douala.

Créé en 1998 pour doter les acteurs économiques d’un outil juridique leur permettant d’assurer le règlement de leurs différends commerciaux, les textes du CAG ont été revus suite à l’adoption des Actes uniformes OHADA relatifs à l’arbitrage et à la médiation en novembre 2017.

Les services offerts par le CMAG sont, entre autres, l’arbitrage commercial et d’investissement, la médiation, et l’intervention comme autorité de propositions ou de nomination en matière d’arbitrage ad hoc relate Ecomatin.

Le CAG, jusqu’ici, organisait in extenso les procédures d’arbitrage de la saisie au prononcé de la sentence et à sa notification ; assurait la transmission d’informations entre les parties entre-elles, les parties et le tribunal arbitral, les arbitres et le Centre ; assurait la veille juridique en droit de l’arbitrage ainsi que des formations sur le droit de l’arbitrage ; publiait des articles et tribunes en droit de l’arbitrage, etc.

Rappelons que Célestin Tawamba est par ailleurs président du Conseil supérieur du Centre de médiation et d’arbitrage du GICAM. Le Comité permanent est quant à lui composé de Me Marie-Andrée NGWE, présidente, Bernard Beyokol, Tatyana Eldin, Pr. Henri Désiré Modi Koko Bebey, et Côme Tienta, qui seront aussi présents lors de la présentation de la réforme.

Lire aussi : Brenda Biya se lance dans les affaires
Lire aussi : Denise FAMPOU annule la taxe de 1000 FCFA chez les commerçants pour lutter contre le COVID-19
Lire aussi : Des commerçants profitent du coronavirus pour s'enrichir

 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Economie

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

CORONAVIRUS AU CAMEROUN
Confirmé : 5362
Décès 175
Guéri: 1996
Actif : 3191
Source MINSANTE
Mise à jour 27/05/2020 à 20:28:11

 

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Appel à un code électoral consensuel, les leaders s'exprime : Christian Penda Ekoka

    Ces derniers jours plusieurs leaders se sont exprimés sur l'adoption au Cameroun d'un code électoral consensuel pour mettre un terme aux nombreuses crises qui frappe le pays. Cameroun24 publie quelques sorties.

  • Tribalisme: Abdelaziz Moundé Njimbam recadre Patrice Nganang

    Le journaliste et défenseur des Droits de L'Homme a publié ce jour une tribune ou il appelle le professeur à cesser de diviser les camerounais.

  • Agression d'un proche de Cabral Libii à Douala

    Ce n'est pas la première fois que le coordonnateur du PCRN dans le Littoral est victime d'agression dans ces circonstances.

  • Après le vol dont il a été victime, quelques documents de David Eboutou retrouvés

    Le journaliste en appelle à la solidarité des uns et des autres à travers cette publication relayée par cameroun24.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé