Cameroun - Gabon. SUD,Frontière Cameroun-Gabon : la reconnaissance des frontières préoccupent les experts

cameroun24.net Le 8 septembre 4798 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Depuis quelque temps, la reconnaissance et l’évaluation des frontières entre le Cameroun est ses voisins. La récente rencontre y afférente s’est tenue à Kyé-Ossi dans la vallée du Ntem sous la conduite des experts des deux pays avec la présence du préfet de ce département frontalier.


Il est question que ces experts travaillent pour l’intérêt commun selon Quenton Handerson Kongeh, préfet du département de la vallée du Ntem. Il faut noter que ce problème de frontière remonte depuis 2015 à Bitam dans la partie gabonaise où il était question de repérer les tracés de la frontière, recenser les problèmes entre autre. Et la seconde  phase  survient alors après la première tenue en date du 04 novembre 2017, où les deux commissions ce sont retrouvés pour mettre en forme une volonté commune bref, pour baliser la voie en vue d’une dématérialisation consensuelle. Pour le numéro un de la vallée du Ntem, lui qui au quotidien y est confronté, il est question de marquer l’ensemble des indicateurs pour leurs frontières communes. A l’ouverture des travaux, le maire de la commune de Kyé-Ossi ville cosmopolite se réjouit d’accueillir cette cérémonie qui réaffirme le caractère cosmopolite de sa cité. Durant les travaux, les différents experts ont sillonnés le linéaire de plus de 200 kilomètres pendant une semaine pour s’accorder. Pour Victor Mbira, secrétaire permanent de la commission naturelle de frontière et Ndjana Louis Degonzac   Anicet, les deux gouvernements ont pris toutes les dispositions pour que les travaux  qui ont été prescrits  aux experts soient conduits de manière plus efficace. Selon eux,  « nous avons au 9 dixième une frontière naturelle, c’est le cours d’eau le Ntem jusqu’au segment terrestre qui est une partie artificielle. C’est une ligne parallèle  qui retourne sur un cours d’eau jusqu’à la frontière avec le Congo ». Au terme de ces différentes séances de travail, il est annoncé une rencontre finale que présideront les ministres en charge de territoires des deux pays. Pour le gouverneur de la région du Sud Félix Nguelé Nguelé, les concertations se multiplient entre les experts. Il s’agit de la dématérialisation future de la frontière entre le Cameroun et le Gabon qui est bien en cours. L’espoir aujourd’hui est que cette dynamique puisse être enclenchée entre le Cameroun et les deux autres pays, le Congo et la Guinée équatoriale, une façon d’apporter les solutions définitives. La sensibilité des problèmes de frontière impose d’y aller de manière consensuelle car, bien menés cela conduit à un voisinage paisible. Depuis quelques mois, le Cameroun et ses voisins cherchent bien à garantir chacun ses meilleures limites.
 

Jacques Pierre SEH
 
 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Gabon

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Une réunion du MRC interrompu dans un domicile privé

    Le commandant du GMI d'Ebolowa accompagné d'une vingtaine de policiers ont dispersé une réunion qui se tenait dans un domicile privé au quartier Oyenga à Ebolowa 1er a appris cameroun24.

  • L'armée camerounaise à la recherche de 17 otages enlevés par Boko Haram

    Vingt-et-un civils ont été enlevés mercredi soir dans la localité de Mbreche, située dans la région de l'extrême-nord du Cameroun, par des membres du groupe jihadiste Boko Haram, lit-on dans une dépêche de...

  • Terminal à conteneurs du port de Douala : Le Cameroun va gérer lui même

    Le port autonome de Douala, le plus grand d'Afrique centrale, a annoncé jeudi qu'il succéderait à partir de janvier au groupe français Bolloré pour gérer son propre terminal à conteneurs alors que le processus de...

  • Des individus demandent de l'argent pour valider les candidatures à Elecam

    Le Directeur de Elecam ne se reconnait pas dans ces pratiques et demandent de dénoncer ces individus manifestement mal intentionnés.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé